C’est quoi être sioniste ?

A cette question : c’est quoi être sioniste ? Nous sommes tombés sur une réponse fantastique et criante de vérité de Michael Klein, texte magnifique que nous vous invitions à partager !

Le sionisme est simplement l’application d’un souhait vieux de 3000 ans que chaque Juif dans le monde récite au moins une fois dans l’année : le jour de Pessah où est récitée cette prière : « l’an prochain à Jérusalem ».

Avant que cette prière ne soit appliquée au sein d’un mouvement né au XIXème siècle qu’est le sionisme, les Juifs ont toujours été bannis, chassés, expulsés, brûlés, convertis de force, spoliés, assassinés, emprisonnés, victimes de pogroms jusqu’à l’extermination de masse que l’on connaît tous malheureusement et qui s’est produit après la naissance de ce mouvement. Et cela, partout dans le monde, au sein de toutes les nations !! L’exil qu’a connut le peuple Juif faisait de lui des citoyens de nulle part parce qu’ils n’étaient jamais acceptés en tant que citoyens à part entière mais toujours pointés du doigt en tant que Juifs, coupables de tous les maux dans toutes les différentes sociétés durant les différentes époques ! Les Juifs n’ont jamais vécu en sécurité dans les nations et à chaque fois pour des raisons propres à chaque époque : accusés de sorcellerie, de cannibalisme, de rébellion, …. Bref de tout et de rien ! Parce que Juifs, ils ont toujours été victimes sans jamais avoir mérité et voulu ce statut ! Aujourd’hui en France, la haine du Juif se nomme « anti sionisme » et la politique de l’Etat Juif en serait la cause !! Il y a 400 ans, c’était la sorcellerie, aujourd’hui, c’est la politique menée par l’Etat Juif ! Donc, la critique de la politique de l’Etat Juif, de l’Etat d’Israel, touche, encore une fois, les Juifs en dehors d’Israel, en France, en Belgique, en Suisse, etc. Donc, au nom de cette critique de la politique israélienne, on a le droit de tuer, d’insulter, de frapper des Juifs partout dans le monde ! Et cette critique de l’Etat d’Israel s’appelle donc anti-sionisme… donc, insulter, frapper et assassiner des Juifs au nom de l’anti sionisme, c’est bien de l’antisémitisme !

Allons plus loin… que signifie être anti-sioniste ? Être contre la volonté du peuple Juif de vivre libre, en sécurité et de prendre son destin en main sur la terre dont il a été chassé à maintes reprises, qui a vu passer des dizaines de peuples et d’empires qui n’existent plus, qui était un désert sur lequel vivait des petits groupes de population musulmanes et chrétiennes qui ne voulaient pas d’un État car ils voulaient faire partie intégrante de la Syrie.

Est-ce être contre la volonté du peuple Juif de disposer de lui-même sur sa terre ? Pour quelles raisons ne pas vouloir que le peuple Juif, toujours victime parmi les nations, puisse vivre libre et en sécurité sur sa terre ?

Être anti-sioniste ce n’est pas s’élever contre la politique du gouvernement israélien car cette politique est menée en fonction de différentes situations liées à un conflit qui dure depuis presque 100 ans et que peu de personnes maîtrisent réellement ! Un conflit territorial lié à des traités internationaux bafoués non pas par les Juifs mais par les autres nations (traités de Sèvres et de Lausanne et charte de l’ONU, sans oublier le refus unilatéral arabe de la résolution 181 de l’AG de l’ONU qui bafouait l’article 95 du Traité de Sèvres) qui fait que ce conflit s’installe dans le temps faisant oublié sa base. Non, être anti-sioniste ce n’est pas s’élever contre la politique d’un État souverain qui respecte l’article 95 du traité de Sèvres repris dans le traité de Lausanne, l’alinéa 7 de l’article 2 du chapitre 1 ainsi que les articles 77 à 80 du chapitre 12 de la charte de l’ONU et donc le droit international que bafouent nombre de résolutions de l’AG et du CS de l’ONU. Être anti-sioniste, ce n’est pas s’élever contre la politique territoriale de cet État souverain au regard du Droit international ! Être anti-sioniste, ce n’est pas s’élever contre la politique de l’Etat d’Israel !

 

Être anti-sioniste, c’est refuser le droit inaliénable au peuple Juif de vivre en sécurité, en s’auto-déterminant, sur sa terre. Être anti-sioniste, c’est critiquer et s’élever contre les choix de l’Etat Juif. C’est même aller jusqu’à s’élever contre la création de cet État reconnu par l’ONU. C’est s’opposer à toute décision politique de cet État car c’est un État Juif.

Alors non, l’anti-sionisme ce n’est pas simplement une critique de la politique de l’Etat Juif. L’antisionisme c’est de l’antisémitisme qui prend sa source dans la critique de la politique de l’Etat Juif !

 

Chapeau bas !

8,735 total views, 5 views today

Pnina Reproduction autorisée avec mention du site et lien vers ce dernier //www.1clickisrael.com

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *