Et si c’était vous ? VIDÉO REPORTAGE A VOIR ET A PARTAGER !

Depuis le mois de Mai 2018, vous le savez, les terroristes du Hamas à Gaza, outre leur pseudo “manifestation pacifique” dont le seul objectif est de pénétrer en territoire israélien pour massacrer des Juifs, ont lancé des centaines de roquettes sur les habitants de Sderot et alentours …

Des  roquettes meurtrières ont été lancées par le hamas sur nos civils ! Un enfer que vivent seuls, les habitants de la région, seuls parce qu’aucun média européen  ne daigne leur offrir un écho, une tribune, le moindre reportage !

Seuls parce que leurs souffrances ne doivent surtout pas être montrées ! Il ne peut pas y avoir d’israéliens victimes dans ce conflit !

Cela nuirait à la bonne marche de la propagande anti israélienne  qui voudrait faire croire que les arabes de Gaza ne sont pas des terroristes !

Pour rappel

le 15 nov 2012 Trois Israéliens sont tués par un tir de roquette sur la ville de Kyriat Malachi, tout près de la bande de Gaza, dans le sud d’Israël .

En 2014, le petit Daniel (zihono le braha)  de 4 ans est tué par un obus ; une maison à Sderot et une synagogue à Ashdod sont  touchées de plein fouet par des roquettes…

L’objectif de notre site web est de vous montrer ce que les autres ne vous montreront pas mais surtout de rétablir la vérité !

Il faut que le monde sache ce que vivent au quotidien les habitants de Sderot et alentours ! Outre les incendies terroristes provoqués par les cerfs volants incendiaires du hamas qui ont causé des milliers de km 2 de terres décimées, il y a des monstres qui volent dans le ciel des monstres silencieux mais qui une fois au sol détruisent tout sur leur passage sans faire de distinction entre hommes, femmes ou enfants !

On nous demande de faire la paix….La paix…. parlons en !

Lorsque Ariel Sharon a pris la décision de céder Gaza aux arabes n’était ce pas pour la paix ? qu’est ce que cela a apporté aux israéliens ?

Des centaines de roquettes, des tunnels pour les envahir, des cerfs volants incendiaires, des ballons explosifs, des terroristes à la frontière !

Alors la paix  avec qui ?
Mahmoud Abbas du fatah qui rémunère les terroristes qui assassinent des Juifs et éduque à la haine les enfants arabes de judée samarie
dans leur manuels scolaire ou le hamas rémunéré et armé par l’Iran qui n’a qu’une obsession détruire Israël et tuer tous les Juifs ?

Les médias parlent de victimes “palestiniennes” susurrant au téléspectateur qu’Israël est le vilain “colon” !
la vilaine armée qui ne se laisse pas massacrer et défend sa population !

Dans le monde d’aujourd’hui soumis au dictât islamique vouloir rester en vie est immoral !

Nous vous invitons à regarder notre vidéo et à la partager au plus grand nombre !

IL faut que le monde tourne à l’endroit ! il faut appeler un terroriste …un terroriste pas un assaillant !
Il faut appeler une agression une agression pas une manifestation !
il faut honorer ceux qui aiment la vie et non ceux qui sèment la mort !

Témoignage de Ruth Goldberg   

“J’étais en Israël à Ashdod, pas loin de Gaza, en 2011 pour le mariage de ma nièce.
Nous sommes, ma sœur, ma mère et moi sur le bord de la plage, nous rions avec maman qui ne manque jamais une occasion de nous en raconter des bien bonnes … la plage est magnifique, le soleil … des enfants jouent dans l’eau, d’autres jouent sur la plage
… ALERTES – SIRÈNES …
Où aller ? Nous nous levons, nous suivons ces autres qui courent vers un abri, maman a du mal à marcher sur le sable, elle me demande de ne pas l’attendre. Ma sœur court et je la vois négocier avec un gars pour que l’abri ne soit pas fermé jusqu’à notre arrivée !
Nous y sommes et, les gens demandent la fermeture … Mais, à 200 m une femme enceinte entourée de deux gamins de quatre ans environ court vers l’abri. Nous nous plantons devant la porte, et les gens nous expliquent que nous risquons de TOUS Y PASSER si on ne ferme pas !
Ma sœur et moi voulons aller prendre les petits… tous nous retiennent. La femme et les enfants progressent, mais pas suffisamment…. toutes les pensées se cognent dans ma tête et je vois dans leurs yeux que tous nous pensons la même chose : et si on ferme qui serions-nous si, après l’alerte, on les retrouvait morts ? Alors, des gens viennent en renfort et disent « tous sauvés ou tous morts »…
J’ai pleuré ! La femme et les enfants sont arrivés… nous les serrons contre nous, la porte se ferme. A Ashdod on a 30 à 45 secondes

 

 

1,828 total views, 5 views today

Pnina Reproduction autorisée avec mention du site et lien vers ce dernier //www.1clickisrael.com

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *