Le motif de cet horrible incident dans lequel Mahmud Nazmi Abd al Hamid Qatusa a violé une fillette israélienne de sept ans n’a apparemment pas été commis sur des bases nationalistes. La nuit dernière, un acte d’accusation a été déposé contre lui   pour enlèvement, agression et viol.

Le terroriste, qui travaillait comme préposé au nettoyage et à l’entretien à l’école, avait très tôt fait la connaissance de la victime, qui l’avait nourrie pendant longtemps et lui avait même apporté des bonbons de temps en temps.

Selon l’acte d’accusation, le jour du viol, qui aurait eu lieu entre février et avril, Katusa a demandé à la victime de l’accompagner à la maison voisine de son école et lorsque la gosse a refusé la raclure terroriste l’a traînée de force. Sur leur chemin, il a jeté l’enfant à terre et elle s’est mise à pleurer.

Nous espérons que ce déchet de l’humanité vivra le pire et que ses complices seront retrouvés et sanctionnés  !

Nous apportons tout notre soutient à la famille de cette enfant et surtout à cette fillette qui je l’espère pourra oublier la calvaire qu’elle a vécu !